Comment tout peut s’effondrer

Et si notre civilisation s’effondrait ? Non pas dans plusieurs siècles, mais de notre vivant. Loin des prédictions Maya et autres eschatologies millénaristes, un nombre croissant d’auteurs, de scientifiques et d’institutions annoncent la fin de la civilisation industrielle telle qu’elle s’est constituée depuis plus de deux siècles. Que faut-il penser de ces sombres prédictions ? Pourquoi est-il devenu si difficile d’éviter un tel scénario ?

Dans ce livre, Pablo Servigne et Raphael Stevens décortiquent les ressorts d’un possible effondrement et proposent un tour d’horizon interdisciplinaire de ce sujet – fort inconfortable – qu’ils nomment la « collapsologie ». En mettant des mots sur des intuitions partagées par beaucoup, ce livre redonne de l’intelligibilité aux phénomènes de « crises » que nous vivons, et surtout, redonne du sens à notre époque. Car aujourd’hui, l’utopie a changé de camp: est utopiste celui qui croit que tout peut continuer comme avant. L’effondrement est l’horizon de notre génération, c’est le début de son avenir. Qu’y aura-t-il après ? Tout cela reste à penser, à imaginer et à vivre…

Lire la suiteComment tout peut s’effondrer

Les entreprises humanistes

Docteur en psychologie, Jacques Lecomte est l’un des principaux experts français en psychologie positive. Auteur de plusieurs ouvrages, il a enseigné à l’université Paris Ouest Nanterre la défense ainsi qu’en sciences sociales. À travers ce livre de 460 pages paru en 2016 aux éditions Les Arènes, il présente une vision surprenante et bien documentée d’entreprises qui mettent l’homme et le bien commun au centre de leur système de valeur et de leur fonctionnement. Fondant son argumentation sur un ensemble d’exemples concret et précis l’auteur démontre qu’une structure capitalistique, a priori dénuée de philanthropie, peut  générer de la motivation personnelle et intrinsèque pour autant que le la direction sache appliquer un certains nombre de principes relationnels et organisationnels.

Lire la suiteLes entreprises humanistes