Note sur la suppression générale des partis politiques

Pour que le peuple vive dans la justice et la vérité qui ne peuvent être qu’une, deux grandes conditions sont requises : l’absence de passion collective et la possibilité d’exprimer une pensée sur les problèmes fondamentaux de la vie publique. O, les partis politiques comme les Eglises s’opposent systématiquement à cette double exigence. Ayant un dogme, il fonctionne sur la base de la discipline et leur seul mobile réside dans leur propre développement. Autrement dit, ils sont « décerveleurs », d’où l’urgence de supprimer les partis qui enferment le peuple dans le danger manichéen du pour et du contre et qui l’empêchent de penser par lui-même.

Simone WEIL (1909-1943)

Lire la suiteNote sur la suppression générale des partis politiques

La nouvelle histoire des idées politiques

 

L’histoire des idées politiques s’est longtemps résumée au commentaire savant de grands penseurs ou de grandes questions éternelles. Partout dans le monde, les entreprises de refondation se sont pourtant multipliées depuis les années 1970, portées par des approches parfois divergentes, mais s’accordant sur la nécessité de ne pas traiter les idées comme des objets désincarnés. Etrangement, ces développements n’ont eu, encore récemment, que peu de retentissement en France. C’est à cette situation que remédie cet ouvrage. Disséquant les apports d’écoles consacrées (école de Cambridge, sémantique historique allemande, généalogie foucaldienne, histoire sociale des idées politiques bourdieusienne, etc.) et mettant en perspective des thématiques particulières (idées et milieux populaires, idées et décision publique, etc.), il offre des réponses à des questions essentielles : qu’est-ce qu’une idée politique ? Les idées politiques sont-elles le fruit du seul génie créateur de leurs auteurs ? Gouvernent-elles le monde ?

 

Arnault SKORNICKI et Jérôme TOURNADRE

La nouvelle histoire des idées politiques

La Découverte – 2015 – 125 pages

 

Cet ouvrage dresse un inventaire complet de l’histoire des idées politiques. On part de l’école de Cambridge et du contextualisme : il n’y a pas l’histoire d’une idée, mais une histoire de ses usages divers. Pour comprendre un auteur, il faut saisir son intention. Le contexte rhétorique et intellectuel doit être étudié par l’historien pour retracer le sens des textes du passé.

Lire la suiteLa nouvelle histoire des idées politiques

Le régime politique de l’Union Européenne

Le régime politique de l’Union Européenne se perpétue dans un épais brouillard. La plupart des citoyens le discernent malaisément. Trop compliqué ! Trop ennuyeux ! De loin en loin un tintamarre crève le silence pour dénoncer ce qui se trame derrière son dos. Trop autoritaire ! Trop libéral !

Les « Repères » présentés dans le livre ont pour ambition de dissiper ce brouillard. Ils offrent une description simple des institutions européennes. Il donne une vision globale de sa production normative. Il donne une image limpide de ses rapports de forces politiques. Il fournit une analyse précise de ses élites dirigeantes.

Lire la suiteLe régime politique de l’Union Européenne

La préférence pour l’inégalité, comprendre la crise des solidarités

Depuis les années 1980, les inégalités se creusent partout en Amérique du Nord et en Europe. Au même moment, on observe un reflux des Etats-providence. Même si chacun le déplore, nous désirons de moins en moins l’égalité concrète. Mais ce ne sont pas seulement les crises et les inégalités qui affectent les liens de solidarité, c’est aussi la faiblesse de ces liens qui explique que les inégalités se creusent.

Lire la suiteLa préférence pour l’inégalité, comprendre la crise des solidarités

Millefeuille territorial et décentralisation

Les structure d’organisation du territoire français se sont empilées au fil des années et s’inscrivent dans une pyramide au sommet de laquelle se situent Paris, l’Etat et le Gouvernement. Ce système centralisé n’a fait que renforcer le déséquilibre entre l’Ile de France et les Régions.

            Des réformes territoriales ont pourtant été réalisées qui continuent d’affecter les communes regroupées dans les intercommunalités, les pays, les cantons, les agglomérations urbaines et, plus récemment, les départements, les régions et les métropoles.

Lire la suiteMillefeuille territorial et décentralisation

Vox populi – Olivier Christin

L’élection n’a pas toujours été tenue pour le moyen le plus équitable, le plus efficace et le plus transparent de distribuer les charges et les honneurs publics et de désigner ceux qui devraient contribuer à la fabrication de la loi. Le vote individuel et en conscience, dont la confidentialité et la fiabilité sont garantis par des dispositifs et des objets concrets (les bulletins secrets, les urnes, les isoloirs), n’a pas souvent été davantage considéré comme la meilleure façon de prendre une décision en commun sur les affaires importantes telles que les impôts, la religion ou la science. Longtemps, d’autres systèmes ont joui d’un prestige égal sinon supérieur, qu’il s’agisse du tirage au sort, de l’hérédité, de la cooptation, de l’acclamation ou de l’appel à l’Esprit Saint.

Lire la suiteVox populi – Olivier Christin